Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Cergyvie] Joyce Jonathan au Forum de Vaureal avant l'Olympia

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ||JOYCEJONATHAN.FR|| Index du Forum ->
|| JOYCE JONATHAN ||
-> ~ Presse & Web ~ -> Web
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jéjé.
Admin'

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 2 277
Localisation: Seclin(59)

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 11:34 (2011)    Sujet du message: [Cergyvie] Joyce Jonathan au Forum de Vaureal avant l'Olympia Répondre en citant


Joyce Jonathan a donné un concert hier soir à Vauréal, au Forum. Pour l’occasion elle a accordé une interview à Cergyvie. Elle nous accueille dans sa loge, avec un grand sourire et un énorme bonnet en fourrure sur la tête.


Cergyvie : Il y a moins d’un mois, tu as reçu le NRJ Music Award de la révélation de l’année, ton album est disque de platine et ta tournée est un vrai succès. Quel regard portes-tu aujourd’hui sur tout ce que tu as vécu depuis le début de ta carrière ?


Joyce Jonathan : Je suis évidemment très heureuse car depuis que j’ai cinq ou six ans c’était mon plus grand rêve, c’est ce que j’ai toujours voulu faire. Je sais qu’il y a beaucoup de choses qui se sont passées cette année, je sais que je les ai vécues mais je ne réalise pas du tout. C’est très curieux comme sensation : il y a des évènements marquants, que ce soit les NRJ Music Awards, les concerts, ma première Cigale… Je n’arrive toujours pas à réaliser. (rires)


C. : Ta maison de disques My Major Company est une compagnie particulière puisque ce sont les internautes tes producteurs. De quelle façon ont-ils donné leur avis sur l’élaboration de ton album ?
J.J : Il y a 486 producteurs, on ne demandait pas à tous leurs avis bien sûr, ça aurait été un peu long (rires). Il y avait un système de votes, pour choisir la pochette de l’album, le single.
Je leur ai également proposé 17 chansons enregistrées en studio, et ils m’ont aidée à en choisir 12. Il y a donc eu un vrai échange qui s’est fait et qui m’aidait. Encore aujourd’hui l’échange se fait, je croise mes producteurs à des concerts, à des émissions.  dernièrement j’étais au cinéma à Paris, et quand j’achète ma place le caissier me dit : « Ah ! mais c’est marrant vous êtes Joyce Jonathan, je suis votre producteur ». (rires) Ils ont tous un métier différent mais on s’est retrouvé autour de la même passion, c’est ça qui est cool.


C. : Pour écrire tes chansons, as-tu besoin de conditions particulières, est ce que ce sont des moments de ta vie qui te poussent à écrire de telle ou telle façon ?
J .J. : Il y a des chansons sur mon album qui datent de mes 13 ans que je tenais à mettre. Mais d’autres beaucoup plus récentes. Elles sont liées à mon histoire car forcément c’est moi qui les ai écrites, mais ça peut aussi être des choses que j’observe et qui ne me sont pas arrivées. C’est surtout après un évènement qui me marque et dont j’ai envie de parler. Mais comme je considère que c’est presque comme une thérapie d’écrire, je trouve ça normal. On ne va pas voir son psy pour lui dire « J’ai gagné au Loto, je suis trop heureuse ». Je me confie sur des moments un peu tristes, durs, mais qui me tiennent à cœur.


C. : Ce qui est marquant, c’est à quel point tu es proche de ton public. Comment entretiens-tu une telle relation de proximité avec tes fans ?
J.J. : Je sais juste que je n’arrive pas à mentir, et surtout à me mentir. Quand je croise les fans devant une salle de concert, j’ai évidemment envie d’aller leur parler, leur dire que ça me fait plaisir qu’ils soient là. Ça je pense que c’est parce que j’ai été produite par le public et depuis le début un vrai échange se fait. C’est quelque chose qui me paraît naturel, pour moi il n’y a pas de barrière entre le public et la scène. Et pareil sur internet, j’anime mon compte pour discuter avec eux, avoir leur avis et échanger.


C. : Dans deux mois, c’est la consécration avec l’Olympia le 28 avril, et tu prépares quelques surprises pour ton public…
J.J. : Normalement je ne parle jamais de choses qui ne sont pas faites, pas signées donc là c’est la pression (rires). Mais oui, il y a des surprises de prévues pour cette date particulière car c’est très impressionnant de me dire que je serai dans cette salle mythique. Et j’espère que ce qui se passera ce soir là sur scène sera à la hauteur des attentes de mon public.


Après quelques photos et autographes, elle retourne se préparer, toujours souriante, pour son concert du soir, premier de la seconde partie de sa tournée à travers la France qui la mènera à L’Olympia. Du haut de ses 21 ans non sonnés, Joyce Jonathan fait déjà partie des grands.


Vincent Manilève, Mariella Sognigbé (Remerciements à Bertille Guibal pour son aide).


_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Mar - 11:34 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ||JOYCEJONATHAN.FR|| Index du Forum ->
|| JOYCE JONATHAN ||
-> ~ Presse & Web ~ -> Web
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky